La lettre d'Ines - Bonjour
6 février 2020 / Lettre 224
En 1966, William Klein, dans son film Qui êtes vous Polly Magoo ? imaginait l’enterrement de la haute couture dans une scène extravagante et mythique. Mais aujourd’hui, celle-ci est bien vivante et je suis allée assister à quatre défilés magnifiques.
Voyage Color�
Point commun entre Beyoncé et Michelle Obama ? Elles portent toutes les deux des robes Schiaparelli. Il semble donc que cette maison, relancée il y a quelques années, trouve enfin sa vitesse de croisière avec Daniel Roseberry pour dessiner ses collections. Cette saison, on oublie un peu le côté extravagant et surréaliste de la célèbre Elsa Schiaparelli pour mettre en valeur l’aspect élégant et très facile à porter. Les stars des tapis rouges découvriront une sobriété luxueuse sans être pour autant conventionnelle.
Voyage Color�
Sobre mais entièrement brodé
Voyage Color�
Rock et fluide
Voyage Color�
Asie asymétrique
Voyage Color�
Le regard porté sur le bijou
Voyage Color�
Journée porte ouverte !
Voyage Color�
Quand ça tombe parfaitement
D�j� petit
La haute couture cela ne veut pas juste dire des vêtements chers réservés à une clientèle aisée. La haute couture, ce sont des tissus très précieux, un artisanat rare, des broderies entièrement faites à la main et surtout des formes et des volumes qui ne pourraient pas être fabriqués par des machines dans une usine. Évidemment, ce n’est pas à la portée de tout le monde, mais ce n’est pas pour autant qu’elle doit disparaître. Même si ce n’est pas de l’art, on pourrait comparer cela à ce que l’on voit dans les musées et que l’on ne peut pas s’offrir. Chez Dior, cette saison encore, la collection était présentée dans les jardins du musée Rodin sous une immense tente et il semble que l’inspiration ait été les déesses grecques. Cela tombe bien, Athéna était déesse de l’artisanat !
La Vieille Charit�
Drapée et plissée
Perspectives
Allez hop, au Parthénon !
L�H�tel de Ville
Par ici Praxitèle !
Bas-relief
Oh mon Zeus !
Voyage Color�
Il est certain que la p’tite Gabrielle, qui avait été déposée dans un orphelinat, avait été impressionnée par la sobriété des uniformes. C’est dans cet esprit que Virginie Viard a montré sa collection dans un jardin inspiré de celui de l’abbaye d’Aubazine où Gabrielle Chanel avait séjourné. Rien de misérabiliste bien entendu, mais une certaine rigueur mélangeant le legs de Karl Lagerfeld avec une véritable connaissance du travail de la grande Mademoiselle.
Voyage Color�
Transparent et pudique
Voyage Color�
Cache-cœur de tweed
Voyage Color�
Mère très supérieure
Voyage Color�
Plus blanc que blanc
Voyage Color�
L’orpheline se marie
Voyage Color�
Scottish, mais so chic !
Voyage Color�
Et puis il y a eu le bouquet final : le dernier défilé de Jean-Paul Gaultier. C’était à la fois une rétrospective de son travail et une collection totalement contemporaine car certains modèles étaient retravaillés, recyclés, repensés. On parle souvent de « l’enfant terrible de la mode » en évoquant les anecdotes, les facéties et l’humour du couturier, mais j’ai vu là l’œuvre d’un immense talent. Tout y était : la connaissance parfaite de l’histoire de la mode, le contrôle total de la technique, l’imagination, la créativité, le reflet d’une époque, un visionnaire et un style. Dans la salle une foule d’admirateurs, professionnels de la mode ou célébrités et même son ancien maître Pierre Cardin qui malgré ses 98 ans avait tenu à rendre hommage à son ancien assistant. Un cours magistral auréolé de bonne humeur, d’amitié et de fidélité, un moment privilégié. Merci et bravo Maestro !
Voyage Color�
À la pointe de la technique
Voyage Color�
Lettre de noblesse aux jeans
Voyage Color�
Équipage au grand ramage
Voyage Color�
Navigation aérienne
Voyage Color�
La mode en étendard
Voyage Color�
Sainte Rita
Voyage Color�
Laure de Sagazan est si jolie et si élégante qu’on ne peut que lui faire confiance, surtout quand il s’agit de robe de mariée. L’autre jour, je suis allée visiter son atelier parisien où sont fabriquées des quantités de robes toutes plus belles les unes que les autres. Et si j’ai pensé que je pouvais t’en parler dans cette lettre, c’est que justement ces robes de mariée sont réalisées sur-mesure dans un esprit quasi haute couture. Laure, entourée d’une véritable fourmilière de modélistes, patronnières et mécaniciennes, imagine toutes sortes de modèles dont tu peux t’inspirer. Mais tu peux aussi venir avec ton propre dessin pour que l’atelier t’aide à réaliser LA robe de tes rêves. Tous les tissus sont magnifiques, les finitions soignées, les dentelles (de Calais, Laure tient à ses origines ch’ties !) délicates et les détails poétiques. Ça donnerait presque envie de se marier !
Voyage Color�
Portant de toiles
Voyage Color�
Les dentelles ordonnées
Voyage Color�
Vaste gamme de couleurs !
Voyage Color�
Pour un mariage civil
Voyage Color�
Très couture !
Voyage Color�
Laure et son modèle préféré
Voyage Color�
Laure encore, propose aussi des accessoires : des couronnes de fleurs, des diadèmes, des bijoux et depuis peu des souliers et de la maille. Autre grande nouveauté : plutôt que de jeter les chutes de dentelles utilisées pour ses robes, Laure a décidé de les récupérer et d’en faire une ligne de petites culottes !
Voyage Color�
Têtes joliment couronnées
Voyage Color�
Collaboration avec Lizeron
Voyage Color�
Les couronnes de Victoire
Voyage Color�
Salomé pour la mariée
Voyage Color�
Mariage frileux
Voyage Color�
Pas de gâchis !
D�j� petit
On connaissait les capsules de George Clooney pour se faire un petit café, on va maintenant connaître les capsules pour s’hydrater la bobine ! Mais quel est le rapport avec le sur-mesure me diras-tu ? Eh bien, tu ne me croiras pas, mais grâce à une machine directement arrivée de la 4ème dimension, la Duolab, tu pourras te confectionner chez toi ta propre crème hydratante en 90 secondes. Tu choisis tes capsules parmi une gamme proposée par l’Occitane (tu peux réaliser jusqu’à 15 combinaisons différentes avec 3 bases hydratantes et 5 concentrés), tu les insères dans la Duolab et pof tu as exactement la crème dont tu as besoin. Tu peux acheter tes capsules au fur et à mesure ou souscrire un abonnement. C’est dingue !
La Vieille Charit�
La machine du futur
Perspectives
La gamme
L�H�tel de Ville
La base
Bas-relief
Le concentré
Encord�es
C’est pas vraiment de la haute couture, on est d’accord ! Mais ce deuxième coffret La Lettre d’Ines, je l’ai imaginé pour toi exclusivement ! Hummm... on dira que c’est son côté unique... J’espère qu’il est bien arrivé dans ta boîte aux lettres et que tout comme à Dinky, il te plaît.
6 des 30 colonnes cannel�es
Carnet unique....
Beau profil !
Pochette unique...
Plafond
Approuvé par Dinky !
emanations
Je te parlerai sans doute encore de tout ce qu’on peut se faire faire sur-mesure dans une prochaine lettre car j’ai l’impression que c’est très à la mode en ce moment. Quant à jeudi prochain, je pense qu’on parlera couleur ou bijoux, je ne sais pas... on verra ! En attendant, je te souhaite une très bonne semaine !
Separateur
Merci - Mille baisers - Ines
S'inscrire Insta
© La lettre d'Ines 2019 | Se désinscrire | CGU