Si vous ne parvenez pas à lire cet e-mail, cliquez ici
La lettre d'Ines - Bonjour
1er août 2019 / Lettre 197
Au mois d'août, quand la ville se vide progressivement et que le rythme ralentit petit à petit, c’est l’occasion de se promener dans la plus belle ville du monde et de se laisser surprendre par des endroits insoupçonnables... Une petite consolation pour ceux qui ne partent pas en vacances tout de suite ou un point de départ pour ceux qui viennent visiter Paris.
Encordées
À Paris, une façade banale peut cacher un endroit étonnant : c’est le cas de la Maison Souquet. Ancienne maison close, cet hôtel récent en a gardé les vestiges. La décoration est inspirée de l’époque de Toulouse Lautrec et du vieux Pigalle. Arches, arabesques, velours rouge : tout est cinématographique et je rassure nos amis d’outre-Atlantique très propre & air-conditionné !
C'est le bouquet
Une façade donc...
C'est le bouquet
Ambiance d'une autre époque.
C'est le bouquet
La Goulue, où es-tu ?
C'est le bouquet
Tête de lit !
C'est le bouquet
Illustration.
C'est le bouquet
Hommage au lieu d'antant ?
Encordées
Je ne sais pas toi, mais moi j’ai toujours rêvé d’avoir une papeterie... Et voilà que par hasard, l’autre jour, j’ai trouvé la plus belle papeterie de France : Papeteries Gaubert ! J’ai un peu honte de ne la découvrir que maintenant car l’endroit existe depuis la fin du XIXème siècle. Colette était amie du grand-père et en a même parlé dans un de ses livres. Elle est située juste à côté du Pont-Neuf qui est un des plus beaux endroits de Paris. Pas loin se trouve le Palais de justice et les stars du barreau se fournissent là (Hervé Témime, Georges Kiejman, vous auriez pu me le dire !). Il y a tout ce que j’aime : des chemises et boîtes en carton, de la petite maroquinerie, des stylos, des pochettes à soufflet, du papier Vélin très, très supérieur et même des sangles blanc cassé pour lier tous les dossiers. J’en ai profité pour me commander mon prochain papier à lettre (lettrage bleu marine, papier blanc cassé...) et si par hasard, tu penses ranger ton bureau et tes paperasses avant de partir en vacances, avoir des fournitures venant de là rendra cette corvée enthousiasmante !
C'est le bouquet
Incontournable !
C'est le bouquet
A shop with a view.
C'est le bouquet
Pince alors !
C'est le bouquet
Et en ceinture ?
C'est le bouquet
Parfaitement rangés !
C'est le bouquet
Parfaitement colorées !
Encordées
La Galerie Numismatique du Palais Royal est un lieu très surprenant : des milliers de médailles que l’on peut s’acheter ou offrir mais que l’on n’a pas le droit de porter (à moins d’en avoir été gratifié officiellement)... un drôle de concept... Et pourtant il existe ! Je suis capable de rester des heures devant la vitrine car toutes ces médailles sont absolument magnifiques ! On aimerait les porter comme on porte des bijoux.
C'est le bouquet
Un bijoutier ?
C'est le bouquet
La mienne !
C'est le bouquet
Ravissante.
C'est le bouquet
Légion du dollar ?
C'est le bouquet
Masterpiece !
C'est le bouquet
Légion de Chanel ?
Encordées
Le seul livre qui survit à chacun de mes déménagements est ce dictionnaire de Paris « Le » Hillairet ou le Dictionnaire Historique des Rues de Paris. Tous les passionnés de cette ville connaissent ! Ce livre raconte l’histoire de chaque rue et qui y a habité. Parfois, il y a une gravure ancienne, souvent c’est numéro par numéro. Ce livre est un monument en 2 tomes et c’est un cadeau magnifique !
C'est le bouquet
Paris passion !
C'est le bouquet
Impasse Henriot.
C'est le bouquet
Rue Montorgueil.
Encordées
Lorsque tu auras bien marché à travers les ruelles de Paris, n‘hésite pas à t’arrêter dans cette toute petite échoppe pour reprendre quelques forces. La Guinguette d’Angèle qui n’a de petit que son nombre de mètres carrés (c’est le Take Away le plus charmant que je connaisse) propose tous les jours des menus différents absolument exquis. Angèle est aussi traiteur, elle s’était d’ailleurs occupée du buffet lors de l’ouverture de ma boutique à Paris. Tout était absolument délicieux et présenté si joliment !
C'est le bouquet
Ma cantine !
C'est le bouquet
Menu.
C'est le bouquet
Toujours joliment présenté !
C'est le bouquet
Pour grignoter en chemin.
C'est le bouquet
Auteure aussi !
C'est le bouquet
L'ardoise.
Mon invité
Mon invité
Renaud Capuçon est assurément l’un des plus grands violonistes du monde mais aussi l’incarnation de la bienveillance. Nous nous voyons parfois en Provence où nous nous sommes rencontrés. Voilà sa petite partition parisienne personnelle :

Une boutique où tu as envie de tout (librairie, boutique de vêtements, charcuterie ?!) :
- La section papeterie du Bon Marché où je peux passer des heures à regarder des carnets et des stylos sans parler de la librairie...
Ton restaurant favori à Paris ?
- Hanawa, rue Bayard.
Un inconnu sur lequel tu aimerais mettre la lumière ? (tapissier, écrivain, masseur, ta femme de ménage, qui tu veux...)
- Mon tailleur Salem, chez Héritage Mesure, qui me conçoit des vêtements sur mesure exceptionnels !
Le roman que tu adores, dans lequel on se plonge et on ne peut plus s’arrêter ?
- Les nouvelles de Stefan Zweig (Amok, Lettre d’une inconnue, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme, Brûlant Secret...).
Une actualité dont tu aimerais parler (concert, livre, déménagement, crise d’urticaire…) ?
- La série de concerts que je donnerai en septembre et octobre 2019 dans 6 Cathédrales de France pour récolter des fonds au profit de Notre Dame.
Mon vinyle
Vinyle image vinyle
La romance de Paris (Remasterisé en 2017) – Charles Trenet
Bon c’est pas nouveau, nouveau (mais, Paris non plus !), néanmoins j’aimerai toujours cette chanson !
Je l'écoute en boucle
Deezer Spotify
emanations
La semaine prochaine j’aimerais te parler de certains de mes amis qui créent des choses que j’aime beaucoup. Enfin en une semaine, il peut encore se passer plein de choses, alors on verra ! En tous cas, je me réjouis de te retrouver !
Separateur
Merci - Mille baisers - Ines
© La lettre d'Ines 2019 | Se désinscrire | CGU